En naviguant sur ce site vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des fonctionnalités sociales, des contenus et publicités éventuellement personnalisés.

Solutions contre l'humidité


Pour lutter contre les effets néfastes de l'humidité sur la santé, plusieurs solutions s'offrent à vous.

L'entreprise Strictos, basée à  Montpellier, Nîmes, Perpignan, Carcassonne  utilise des procédés sains et écologiques pour le traitement du salpêtre, moisissures et humidité.

Notre équipe sillonne tout le sud de la France, comme par exemple à Alès, Limoux, Agde, Sète, Vauvert, Salon-de-Provence, Istres et Martigues.
 

L'humidité : pathologie destructrice



En luttant contre l'humidité ascensionnelle, les travaux cosmétiques comme le doublage, les enduits ou revêtements étanches, les peintures étanches ou autres produits à appliquer sur les murs sont à éviter dans tous les cas, sous peine d'aggraver la situation en accumulant l'humidité au sein des matériaux.

Imperméabilisation des fondations existantes. Cuvelage extérieur


Dans les bâtis anciens, il ne peut s'agir que d'une solution de dernier recours. Le traitement procède d'une mise en œuvre complexe et onéreuse ; le  procédé s'avère efficace contre les eaux de pression ou de ruissellement et il est parfois nécessaire de l'associer à un traitement de fond.

Cuvelage intérieur


En rénovation des bâtis anciens, opération qui doit être abordée avec le plus grand soin ; en effet, en premier lieu, il s'agit de décrouter les murs intérieurs.

On applique une couche d'accrochage, puis des mortiers spécifiques pour une épaisseur d'environ 30mm.

Il est ensuite nécessaire de couler une chape étanche et d'assurer la continuité avec les enduits étanches des murs.

Aucune intervention sur les murs ne sera alors permise au risque de détériorer l'étanchéité.

Injection de résines


Percement sur toute la périphérie du bâtiment de plusieurs rangées de trous disposés en quinconce et espacés d'une douzaine de centimètres sous un angle généralement de 15°, la résine est injectée sous pression, ou par écoulement afin de créer, au moyen de produits chimiques, une barrière physique étanche.

Dans le cas de murs épais, l'opération doit se répéter à l'intérieur.

Les murs rarement homogènes, ainsi que les contraintes thermiques des cycles été/hiver, imposent des rajouts réguliers au long des années.
 

Siphons atmosphériques


Des  trous de 40mm de diamètre sont percés dans les murs extérieurs ou intérieurs, là où l'humidité se manifeste sans que ces trous soient traversants.

Cette technique était utilisée par les anciens et ne procurait que de faibles résultats.

Cette solution peut être améliorée en installant un petit ventilateur
dans chacun de ces trous.

Déshydrateurs - Déshumidificateurs


Afin de lutter contre  l'humidité présente dans les locaux, lorsque l'on ne souhaite pas ou l'on ne peut pas mettre en place une solution de ventilation ou de suppression de la source d'humidité, l'installation d'un appareil de déshumidification ou de déshydratation devient un moyen judicieux.

La VMC


Il s'agit d'un système de ventilation contrôlée qui consiste à prendre de l'air extérieur par des ouvertures souvent pratiquées dans les fenêtres et de rejeter l'air vicié à l'extérieur par le haut. 

Ce dispositif présente l'inconvénient de faire pénétrer de 
l'air froid, l'hiver.

La VMI


L'air extérieur est prélevé par le haut de l'habitation, il est porté à température.

Le logement ou les locaux à traiter sont mis en 
légère surpression et l'air vicié s'évacue par les pièces techniques comme les WC ou les salles de bains.

Cette solution est satisfaisante au 
bilan thermique et présente le double avantage de lutter contre le radon.

L'électrophorèse associée à l'électro-osmose


Un champ électrique provoque la migration de particules du + vers le -

Les trous des anodes en cuivre sont rebouchés avec un mortier spécial dont les particules vont suivre le courant électrique et reboucher ainsi le réseau capillaire.
 

L'électro-osmose


Le mur humide crée un champ électrique, la terre est au +.

Les molécules d'eau remontent du + vers le - par le phénomène de l'agitation des molécules, dû au champ magnétique terrestre et de la tension superficielle conférée à l'eau par les liaisons hydrogène et avec une grande cohésion.

On le remarque quand un peu d'eau est déposé sur une surface non poreuse et que l'eau reste groupée sous forme de gouttes.

Cette propriété qui se manifeste par la capillarité est nécessaire dans le transport vertical de l'eau chez les végétaux et nuisible avec la remontée d'humidité dans les murs des maisons.


Des électrodes en cuivre selon un angle déterminé, installées à environ 40cm du sol et des cathodes en fer au plus bas du mur à traiter, sont reliées à une centrale à courant continu d'une polarité inverse à celle du mur. Les molécules d'eau prennent donc le chemin inverse et regagnent le sol. 

 
Plusieurs centrales sont souvent nécessaires pour traiter l'ensemble d'une maison ou d'un bâtiment. Les électrodes s'oxydent, surtout les cathodes en fer qui sont à contrôler régulièrement.
 

Les boîtiers électroniques


Les boîtiers électroniques émettent des ondes de différentes fréquences sous forme d'impulsions pour entraîner une modification du champ électromagnétique afin de venir perturber et inverser les forces génératrices de l'humidité ascensionnelle.

L'eau va cesser sa progression et s'évaporer. On pourrait penser qu'elle redescend sous l'action de la gravité, mais l'évaporation l'emporte. 

Seule l'électro-osmose permet d'inverser le direction des molécules d'eau.

Ces boîtiers électroniques nécessitent une alimentation électrique d'assez faible consommation.

En cas d'interruption de l'alimentation pour quelque cause que ce soit comme : coupure de courant, panne du matériel, etc., l'ascension de l'eau reprend, et à nouveau, plusieurs semaines ou mois, selon le temps de mouillage, seront nécessaires à un assèchement définitif.

Bien que les appareils soient homologués, on évitera toutefois de les utiliser dans des locaux d'habitation, surtout en présence d'enfants dont le cerveau malléable est en formation.
 

Le Géomagnétisme


La migration des molécules d'eau du + vers le - dans un mur polarisé est provoquée par l'agitation des molécules d'eau qui sont polarisées grâce aux liaisons des atomes d'hydrogène à l'intérieur d'elles-mêmes.

Cette agitation est provoquée par des fréquences harmoniques du champ magnétique terrestre qui mettent en résonance cette molécule d'eau. Le principe est de renvoyer ces fréquences sinusoïdales en les décalant d'une demi-période pour en annuler l'effet.

L'eau ne migre plus et les murs s'assèchent et s'assainissent. Le traitement est définitif.


Les principaux avantages de ce procédé sont l'absence d'alimentation en énergie électrique ou autres, et surtout aucune émission d'ondes électromagnétiques.

Nous nous trouvons donc en présence d'un procédé sain et écologique avec un risque de panne nul.
MON OEIL
Diagnostic gratuit